Romanistik
print


Navigationspfad


Inhaltsbereich

Programme


Colloque de la Société Internationale de Diachronie du Français (SIDF)

Munich 2023

Ludwig-Maximilians-Universität München

22–24 mars 2023

SIDF 2023 - Colloque Munich

Programme préliminaire

 

 

Mercredi 22 mars 2023

À partir de 13 h 30Accueil
14 h 00 Mots de bienvenue
14 h 30

Conférence plénière – Hendrik De Smet (KU Leuven) :
« Isomorphism: semantic structure, redundancy and contrast » [Abstract]

15 h 30– Pause café –
Travail en sections
(I) Axe 1 : Français préclassique (II) Axe 2 : Analogie (III) Axe 3 : Variation
16 h 00 Elisa De Roberto (Università degli Studi Roma Tre) : « ‘Arrivé que fut le roi’ dans le français préclassique. Une tournure italienne ? » [Abstract] Lucence Ing (Ecole nationale des chartes – PSL) : « La place de l’analogie dans le cadre des disparitions lexicales du XIIIe siècle au XVe siècle. » [Abstract] Inka Wissner (Université de Franche-Comté) : « Variation et compétition dans le paradigme adverbial de l’ancien français aux variétés modernes : l’exemple des adverbes prépositionnels comme à certes, de continu et en gros. » [Abstract]
16 h 30 Chiara Tavella (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 / Università degli Studi di Torino) : « La spécialisation des catégories grammaticales et le terminus a quo du français préclassique : une enquête quantitative et qualitative. » [Abstract] Carita Klippi (Tampereen yliopisto) : « La tradition lexicographique française comme source du concept de l’analogie: Variations sur un même thème. » [Abstract] Leila Ben Hamad (Université de Sousse) : « L’analogie : enjeu de la morphogénèse de la construction [[plein de] N] <–>  [quantité élevée - entité]] ? » [Abstract]
17 h 00 Céline Guillot-Barbance / Alexei Lavrentiev (ENS de Lyon / IHRIM) : « Icelui, icelle, iceux, icelles : des démonstratifs fonctionnels en moyen français et français préclassique ? » [Abstract] Raphaële Fouillet / Claudia D’Amelio (Université Savoie Mont Blanc) : « Décrire le français en s’appuyant sur les analogies : le cas des manuels de français et de piémontais en Italie. » [Abstract] Alessia Cassarà / Achim Stein (Universität Stuttgart) : « Variation des diagnostics inaccusatifs dans l’histoire du français. » [Abstract]
17 h 30– Pause café –
(I) Axe 1 : Français préclassique (II) Axe 2 : Analogie (III) Axe 3 : Variation
18 h 00 Sebastian Ortner (Ludwig-Maximilians-Universität München) : « L’utilisation du latinisme syntaxique Accusativus cum Infinitivo au XVIe siècle et l’influence de la pratique de l’auto-traduction. » [Abstract] Enrique Sánchez Moreno (Universidad de Sevilla) : « La déclinaison bicasuelle des noms masculins dans deux textes historiographiques champenois : La Conquête de Constantinople de Villehardouin et La Vie de saint Louis de Joinville. » [Abstract] Zinaida Geylikman (EPHE – PSL) : « Personne en français médiéval : un exemple de ‘nom d’humain général’ ? » [Abstract]
18 h 30 Lene Schøsler (Københavns Universitet) : « Étude de l’usage du mot temps dans l’Institution de la religion chrétienne de Calvin. » [Abstract] Guillaume Enguehard (Université d’Orléans / LLL) : « La palatalisation comme transition analogique du vide phonologique vers |I|. » [Abstract] Marinus Wiedner (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg) : « Les doublons de genre en occitan et français médiéval. » [Abstract]
19 h 00– Pot de bienvenue –

 

 SIDF 2023 - Colloque Munich

Jeudi 23 mars 2023

9 h 00

Conférence plénière – Maria Selig (Universität Regensburg) :
« Comment s’approcher des pratiques d’écriture vernaculaires dans l’espace occitan médiéval ?
La réponse du Dictionnaire de l’occitan médiéval (DOM) » [Abstract]

Travail en sections
(I) Axe 1 : Français préclassique (II) Axe 2 : Analogie (III) Axe 3 : Variation
10 h 00 Bernard Combettes / Mathilde Dargnat (Université de Lorraine / ATILF CNRS) : « Le temps du changement : De la temporalité à l’opposition ou à la causalité en français préclassique. » [Abstract] Anne-Sophie Bally / Sophie Piron (Université du Québec à Trois-Rivières / Université du Québec à Montréal) : « Le rôle de l’analogie dans la trajectoire aspectuelle du verbe apprendre. » [Abstract] Franck Floricic (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 / LPP CNRS) : « Quand les clitiques sujet ne sont plus des clitiques sujet : réflexions à partir de quelques exemples. » [Abstract]
10 h 30 Mathieu Goux (Université de Caen Normandie) : « Coordination et textualité dans l’Histoire d’un voyage faict en la terre de Brésil de Jean de Léry et dans les Essais de Montaigne. La concurrence entre ains et mais. » [Abstract] Louise Esher (CNRS Llacan) : « Analogie entre conjugaisons dans la diachronie de l’imparfait de l’indicatif gallo-roman. » [Abstract] Jelena Živojinović (Karl-Franzens-Universität Graz / Università degli Studi di Verona) : « Les structures héritées ou induites par contact : les périphrases progressives en ladin et romanche. » [Abstract]
11 h 00 Evelyne Oppermann-Marsaux (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) : « Les emplois du verbe pouvoir dans l’interrogation et les prémices d’un acte de langage indirect en français préclassique. » [Abstract] Sabine Heinemann (Karl-Franzens-Universität Graz) : « Allomorphie verbale et analogie différentielle en ancien et en nouveau français. » [Abstract] Thomas de Fornel (Université de Bordeaux / Universidade Federal do Paraná) : « Lumières épistémologiques, historiographiques et didactiques de l’intercompréhension entre langues romanes en contexte francophone. » [Abstract]
11 h 30– Pause café –
Travail en sections
(I) Axe 1 : Français préclassique (II) Axe 3 : Variation (III) Axe 4 : Autre
12 h 00 Pierre Vermander (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) : « Et puis initiateur de discours en français préclassique. » [Abstract] Christine Paasch-Kaiser (Universität Leipzig) : « La variation en phraséologie juridique coutumière. » [Abstract] Francisco Calvo del Olmo (Ludwig-Maximilians-Universität München) : « Outils et stratégies de l’intercompréhension au service de l’étude de l’ancien et du moyen français. » [Abstract]
12 h 30 Amalia Rodríguez Somolinos (Universidad Complutense de Madrid) : « Voyez mon pour Dieu s’il y est: la disparition de l’adverbe mon en français préclassique. » [Abstract] Iris Fabry (Université Grenoble Alpes) : « Constructions et motifs autour du N  <nouvelle> au sein du genre épistolaire : une étude phraséologique en perspective diachronique. » [Abstract]
13 h 00 Antonella Amatuzzi (Università degli Studi di Torino) : « Les mazarinades comme observatoire et laboratoire de la variation linguistique au Grand Siècle. » [Abstract]
13 h 30– Pause déjeuner –
15 h 00

Assemblée générale de la Société de Diachronie du Français (SIDF)

16 h 30– Pause café –
17 h 00

Table Ronde: Peut-on enseigner le français sans connaître sa diachronie ?

Participant.e.s:

Astrid Barbeau (Bayerisches Staatsministerium für Unterricht und Kultus)

Anne Carlier (Université Paris-Sorbonne)

Bernard Combettes (Université de Lorraine)

Annika Moratzky (Ludwig-Maximilians-Universität München)

Johannes Müller-Lancé (Universität Mannheim)

Harald Völker (Universität Zürich)

20 h 00

Conference dinner

 

 SIDF 2023 - Colloque Munich

Vendredi 24 mars 2023

Travail en sections  
(I) Axe 1 : Français préclassique (II) Axe 3 : Variation (III) Axe 4 : Autre
9 h 00 Quentin Feltgen (Universiteit Gent) : « L’émergence de venir de en français préclassique : étude quantitative d’un processus en deux temps. » [Abstract] Benjamin Massot (Eberhard Karls Universität Tübingen) : « Modéliser la relation épistémologique entre fragmentation dialectale et changement diachronique : pourquoi et comment voyager dans l’espace galloroman nous fait voyager dans l’histoire du français. » [Abstract] Lisa Figura (Universität Hamburg) : « Les verbes psychologiques avec un ‘expérimenteur’ au datif en ancien français. » [Abstract]
9 h 30 Corinne Denoyelle / Julie Sorba (Université Grenoble Alpes) : « Évolution des collocations du nom d’affect joie jusqu’aux romans de français préclassique. » [Abstract] Charlène Chaupré-Berki (Université de Reims Champagne-Ardenne) : « Variation diachronique : le cas des parlers de l’aire royasque en zone frontalière franco-italienne. » [Abstract] Simon Tuchais (Université Sophia) : « Le mode dans les complétives du verbe espérer du français classique au français contemporain. » [Abstract]
10 h 00 Thomas Rainsford (Universität Stuttgart) : « L’accent tonique en français préclassique selon le témoignage des grammairiens. » [Abstract]
10 h 30– Pause café –
Travail en sections
(I) Axe 1 : Français préclassique (II) Axe 3 : Variation (III) Axe 4 : Autre
11 h 00 Peter Nahon (Université de Neuchâtel) : « Les textes macaroniques: une source pour la linguistique diachronique galloromane et l’étude du contact de langues. » [Abstract] Cristina Dusio / Paul Videsott (Libera Università di Bolzano) : « Le genre textuel du vidimus vu sous l’angle du contact linguistique. » [Abstract] Pierre Larrivée / Mathieu Goux (Université de Caen Normandie / CRISCO) : « Antéposition stylistique de l’infinitif et du participe dans l’histoire du français. » [Abstract]
11 h 30 Philippe Caron (Université de Poitiers) : « Sur l’utilité du français pré-classique. » [Abstract] Martin Glessgen / Marco Robecchi (Universität Zürich / Freie Universität Bozen) : « Le domaine poitevin-saintongeais entre occitan et français. L’apport des Documents linguistiques galloromans et du DEAF. » [Abstract] Sophie Prévost (CNRS) : « ‘Spécialisation’ de l’ordre des mots en français : subordonnées versus principales. » [Abstract]
12 h 00 Wendy Ayres-Bennett (University of Cambridge) : « Les Nouvelles Remarques de M. de Vaugelas sur la langue françoise  (éd. L.-A. Alemand, 1690) comme source précieuse du français préclassique. » [Abstract]
12 h 30

Conférence plénière – Carine Skupien Dekens (Université de Neuchâtel)
« Conscience diamésique et marqueurs de structuration du discours en français préclassique et classique : un hommage à Koch et Oesterreicher. » [Abstract]

13 h 30– Pause déjeuner –
15 h 00 Visite guidée de la ville de Munich